Chères lectrices et chers lecteurs

Les utilisatrices et utilisateurs de Tina et Toni nous transmettent des idées qui nous permettent de développer le programme. Voyez plutôt !

Top

« Tout en un » Après les dialogues écrits que vous pouvez télécharger maintenant sous chaque histoire, vous profiterez d’une autre nouveauté dès la mi-juin: si vous souhaitez imprimer tous les documents, vous allez pouvoir le faire beaucoup plus simplement.
Nous avons regroupé le mode d’emploi, les histoires, les activités, les illustrations et les chablons en un document, le tout complété d’une table des matières. Mais n’oubliez pas de visiter de temps en temps le site, au risque de manquer des nouveautés ! Et si des collègues qui utilisent également le programme ne sont pas inscrit-e-s sur tinatoni.ch, recommandez-leur de le faire : sans inscription, les newsletters ne leur parviendraient pas, et les jeux à distribuer aux enfants non plus.

Liste des personnages.
Il n’est pas forcément facile de se retrouver parmi tous les personnages, surtout si on ne suit pas l’ordre des histoires. Nous avons donc rajouté sur une illustration, les noms des différent-e-s protagonistes.

   

 

Mesurer les progrès. « Certains enfants ne font qu’écouter au début du programme, puis, au fur et à mesure, ils osent s’exprimer. Je n’ai pas pris de notes, je n’avais pas de grille d’évaluation, je regrette. Comme ils sont petits, c’est d’autant plus impressionnant de voir leur progression, par exemple dans l’expression de leurs sentiments! ».
Ces réflexions émanent d’une plateforme d’échange entre utilisatrices et utilisateurs à Neuchâtel. Comment mieux évaluer les progrès accomplis? Une idée suggérée est de tenir un cahier d’observations et d'y noter librement des observations au niveau de l’enfant, du groupe et de la structure.

Où prévoit-on des changements ? Dans les compétences au niveau de la communication, des relations interpersonnelles (savoir exprimer une idée, écouter l’autre,…), dans la confiance en soi, l’estime de soi (se sentir bien dans son corps, oser s’exprimer,…), dans les compétences « émotionnelles » (identifier ce que l’on ressent, comprendre ce que vit l’autre,…), savoir gérer son stress, ses émotions (savoir comment faire quand on est en colère, arrêter une action qui énerve, …). Au niveau du groupe, une plus grande cohésion s’installe-t-elle entre les enfants qui participent à Tina et Toni, de nouveaux liens se créent-ils entre des enfants que l’on n’aurait pas imaginés? Et entre les professionnel-le-s et les enfants ? Les enfants osent-ils se confier, venir chercher de l’aide ? Nous ne citons là que quelques points sur lesquels focaliser son attention.

Et pour finir en chanson. Une enseignante nous a fait connaître une chanson sur un « Gentil kangourou » (de Anny Versini, Jean-Marc Versini, de l’Album « Les chansons de la marmotte, vol.1 : Le Balalaoué ») qui saute, saute… de quoi bougez en musique avec nos héros !

Nous vous souhaitons bien du plaisir avec le programme Tina et Toni et nous nous réjouissons de vous retrouver bientôt pour vous annoncer une nouvelle surprise !

Rachel Stauffer Babel
Cheffe de projet