Sucht Schweiz – Rapport basé sur youth@night: autant d’alcool consommé dehors que dans les bars
Home » Aktuell » Medienmitteilungen

Rapport basé sur youth@night: autant d’alcool consommé dehors que dans les bars

09. Dezember 2016, 11:00

Communiqué de la ville de Lausanne et d'Addiction Suisse: La consommation d’alcool dans l’espace public, en particulier avant de sortir, apparaît désormais comme la norme chez les jeunes. Les volumes consommés y sont presque aussi importants que dans les bars. C’est ce que montre le rapport de recherche d’Addiction Suisse mandatée par l’Observatoire de la sécurité de la Ville de Lausanne. Ces résultats confirment la pertinence de l’action des «Correspondants de nuit».

Même cette étude sur les jeunes de 16 à 25 ans n'est pas représentative de l’ensemble des noctambules lausannois, elle confirme et précise la forte propension à consommer de l’alcool à l’extérieur avant de se rendre dans les bars ou discothèques. La moitié des participants à l’étude disent commencer "souvent" ou "toujours" leurs soirées par boire avant de sortir, cette tendance étant légèrement plus prononcée chez les jeunes de 18-19 ans.

Présentée dernièrement dans le cadre du « Forum vie nocturne » réunissant experts et acteurs de la
vie nocturne lausannoise, l'étude a également montré une forte migration de la périphérie vers le centre-ville aux alentours de 21h, d'abord dans les parcs, puis les bars et pubs, puis les boîtes de nuit. Dès 1h du matin, l'essentiel de l'activité nocturne se déroule au centre-ville, alors que les zones périphériques sont plus calmes. Cette concentration particulièrement forte à Lausanne des activités de loisirs dans un périmètre relativement petit peut susciter des tensions entre groupes, laisser des déchets et produire des nuisances sonores. La présence des Correspondants de nuit dans les espaces publics, les soirs de fin de semaine, contribue donc à prévenir les risques pour la santé que prennent les noctambules, tout comme les incivilités ou conflits qui découlent parfois de ces rassemblements.

La méthode de l’étude est inédite. Les noctambules ont documenté pendant deux mois, grâce à leur smartphone, le détail de leurs soirées : l’alcool qu’ils consommaient, où, à quelle heure et dans quelles quantités. Le rapport de recherche, mandaté et financé par l'Observatoire de la sécurité de la Ville de Lausanne, avait pour objectif l’analyse et la mise à disposition de données spatialisées sur les habitudes de sorties et de consommation d'alcool de jeunes de 16 à 25 ans les soirs de fin de semaine. Ces données ont été obtenues dans le cadre de l'enquête "Youth@Night", conduite à Lausanne pendant l'automne 2014 par Addiction Suisse et l'institut de recherche Idiap.

La Direction de la sécurité et de l’économie de la Ville de Lausanne

Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec
Pierre-Antoine Hildbrand, directeur de la Sécurité et de l’économie, 021 315 32 00
Corine Kibora, porte-parole d’Addiction Suisse, 021 321 29 75
 
Rapport à télécharger
 

Seite druckenSendenRSSYouTube

Mediensprecher

Monique Portner-Helfer
mportner-helfer@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tel: 021 321 29 74
(Montag)/Dienstag/Mittwoch)

Markus Meury
mmeury@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tel: 021 321 29 63

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print