Home » Faits et chiffres » Tabac » Consommation

Consommation de tabac en Suisse

Selon les statistiques relatives à la vente de cigarettes, la consommation de tabac par habitant en Suisse n’a cessé d’augmenter entre les années 50 et le milieu des années 70. Depuis, la consommation de tabac par habitant est en baisse continue.
Après une légère hausse en 2008 et 2009, la tendance à la décroissance s’est à nouveau confirmée. Il faut souligner ici que les chiffres de vente ne sont toutefois pas assimilables aux chiffres sur la consommation indigène. Ils peuvent, à la rigueur -  au bout de quelques années d’observation - servir d’ indicateur pour des tendances de consommation. La quantité de cigarettes vendues est d’une part influencée par différents facteurs tel que le trafic des voyageurs, les achats réalisés par les frontaliers, la contrebande ou encore des provisions effectuées par les consommateurs lorsque les hausses de prix sont annoncées. D’autre part, il faut considérer l’importation de cigarettes en provenance des pays où les tarifs sont (encore) beaucoup plus avantageux qu’en Suisse. Pour tenir au moins partiellement compte de ce fait, les cigarettes importées ont été incluses dans le graphique ci-dessous (depuis 1996).
Bien que le nombre de cigarettes importées reste relativement faible en comparaison, il est ces dernières années en constante augmentation: en 2012, le nombre de cigarettes importées représentait 7% du marché suisse
(11 427 millions de pièces fabriquées pour le marché suisse contre 825 millions de pièces importées). 
Sources: Renseignements Département fédéral des finances (DFF) (2013). Département fédéral des finances (DFF) (2008). "Efficacité de l’augmentation de l’impôt sur les cigarettes en 2006. Evaluation des effets sur la politique de la santé et de la fiscalité."

Consommation de cigarettes par habitant en Suisse de 1997 à 2012 (selon la statistique de vente)
Consommation de cigarettes par habitant en Suisse de 1997 à 2012 (selon la statistique de vente)

Habitudes de consommation

Une comparaison des données de l’Enquête suisse sur le tabagisme des différentes années montre que la part des fumeurs et fumeuses âgés de 14 à 65 ans dans la population suisse a baissé, passant de 33% en 2001 à 27% en 2010, mais que cette valeur stagne depuis 2008.

La proportion des hommes qui fument (30%) était en 2010 comme les années précédentes plus élevée que celle des femmes (24%).
Source: Keller et al. (2011). La consommation de tabac dans la population suisse de 2001 à 2010. Monitorage sur le tabac – Enquête suisse sur le tabagisme. Résumé du rapport de recherche 2011.

Proportions de fumeurs, ex-fumeurs et non-fumeurs en Suisse, selon le sexe, (comparaison années 2002, 2004, 2006, 2008, 2009 et 2010)
Proportions de fumeurs, ex-fumeurs et non-fumeurs en Suisse, selon le sexe, (comparaison années 2002, 2004, 2006, 2008, 2009 et 2010)
Proportions de fumeurs, ex-fumeurs et non-fumeurs en Suisse, selon l'âge (année 2010)
Proportions de fumeurs, ex-fumeurs et non-fumeurs en Suisse, selon l'âge (année 2010)

Que fument les Suissesses et les Suisses?

Au cours des vingt dernières années, la proportion de fumeuses et fumeurs consommant des cigarettes est restée stable. La quasi totalité des fumeuses (99%) préfère fumer des cigarettes, seul un petit pourcentage fume des cigarillos, cigares ou la pipe. Le choix des hommes s’est réparti pour l’année 2010 comme suit: 89% disaient fumer des cigarettes, 11% des cigares, 6% des cigarillos et 3% de la pipe. En avançant en l’âge, les hommes ont tendance à abandonner les cigarettes au profit des cigares, des cigarillos et de la pipe.

Source: Keller et al. (2011). La consommation de tabac dans la population suisse de 2001 à 2010. Monitorage sur le tabac – Enquête suisse sur le tabagisme. Résumé du rapport de recherche 2010.

Que fument les Suissesses et les Suisses?
Que fument les Suissesses et les Suisses?
Imprimer la pageEnvoyerRSS

Pour des informations complémentaires

sur la consommation de tabac en Suisse, vous pouvez consulter le Monitorage suisse des addictions de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Le projet de recherche, pour lequel Addiction Suisse a été mandaté parmi d'autres, a pour objectif de collecter des données représentatives de la population résidante en Suisse sur le thème de la dépendance et de la consommation de substances psychoactives.

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print