Home » Faits et chiffres » Alcool » Circulation routière » Taux légaux d’alcool

Taux légaux d’alcool

Dans la plupart des pays européens, le seuil d'alcoolémie est fixé à 0,5‰ ou moins. Quelques pays comme l’Espagne ou l’Autriche connaissent également un règlement plus strict pour les conducteurs et conductrices débutants par rapport au taux maximal autorisé. Le non-respect des limites du taux d’alcool dans les différents pays entraîne - selon la gravité du délit - le retrait de permis et / ou des peines de prison.
Le 1er janvier 2005, la Suisse s’est alignée sur l’Europe avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la circulation routière avec une limite de taux d’alcool de 0,5 ‰ et des contrôles du taux d'alcool dans l'haleine sans indice préalable d'ébriété.
Les législateurs de la majorité des voisins directs de la Suisse imposent un taux d'alcoolémie maximal de 0.5 pour-mille, à l'exception du Liechtenstein (0.8) et de l'Autriche (<0.5, donc 0.49 pour-mille). La Norvège et la Suède ainsi que la Pologne et l'Estonie imposent une limite de 0.2 pour-mille. Dans la plupart des pays d'Europe de l'Est, le taux limite y est de 0.0 pour-mille.
Quelle: TCS (2016) Site web.

Comparaison de taux légaux d'alcool dans différents pays (état 2016)
Comparaison de taux légaux d'alcool dans différents pays (état 2016)

Selon le bureau suisse de prévention des accidents (bpa), en 2015 69% des automobilistes interrogés connaissaient le taux limite d’alcool de 0.5 pour mille. Après son entrée en vigueur au début de l’année 2005, 92% des hommes et femmes questionnés pouvaient répondre correctement à la question du taux légal. Le niveau de connaissance des automobilistes concernant les dispositions légales en la matière s’est donc depuis passablement dégradé, ce qui confirmerait le phénomène courant qui veut que le respect des nouvelles réglementations diminue avec le temps.
Toutefois, 83% des nouveaux conductrices et conducteurs connaissaient la bonne réponse, dans le tranche d'âge des automobilistes de moins de 30 ans avec un permis de conduire à l´essai, ils étaient même 96%.
La part des automobilistes ayant cité correctement le taux limite d’alcool en vigueur était en 2015 plus élevée chez les hommes (76%) que chez les femmes (59%).
Il y avait également des différences au niveau des régions linguistiques : les conductrices et conducteurs romands (71%) et celles et ceux de la Suisse alémanique (69%) connaissaient mieux la valeur exacte que celles et ceux du Tessin (56%).
Source : Bureau suisse de prévention des accidents (bpa) (2015). Status 2015.

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube
 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print